“Chaque année, près de 400 000 personnes apprennent qu’elles ont un cancer, et parmi elles, 40% sont en emploi au moment du diagnostic.” Des chiffres rappelés par le président de l’Institut national du cancer.

160.000 personnes en emploi chaque année…

Clarisse est l’une de ces personnes. Pour elle, la question du travail s’est posée dès la première consultation. Après quelques mois de traitement, Clarisse a manifesté à son employeur son souhait de reprendre son poste. La DRH de l’entreprise l’a alors orientée vers le médecin du travail pour effectuer une visite de pré-reprise. Cette visite s’adresse à tous les salariés en arrêt depuis plus de 30 jours. Elle a pour objectif de faire le point sur sa situation et préparer son retour au travail dans les meilleures conditions.

💡 Il faut savoir qu’à Rouen, les personnes atteintes d’un cancer, peuvent également recourir à la consultation spécifique d’aide au retour à l’emploi coordonnée par le Docteur Laétitia Rollin au CHU de Rouen.

Cette consultation est ouverte à toute personne (salarié, dirigeant, travailleurs indépendants…) qui souhaite préparer son retour au travail ou qui rencontre des difficultés dans son travail en lien avec le cancer, quels que soient le stade et l’évolution de la maladie, que son origine soit professionnelle ou non.

Nous savons que concilier la maladie avec l’emploi reste complexe. Pourtant comme le souligne l’Institut national du cancer “conserver une activité professionnelle, quand cela est possible et que le patient le souhaite, participe à l’amélioration de la qualité de vie et au processus de rétablissement.”

🤝 C’est pourquoi, nous, services de prévention et de santé au travail, sommes au cœur de la question du maintien ou du retour en emploi. Le médecin du travail est un acteur clé dans le parcours du salarié qui se projette dans la reprise de son travail. N’hésitez pas à le consulter, que vous soyez salarié ou dirigeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.